Contre les croyances limitantes…

Savoir transformer son manque de confiance en « idées aidantes »

Plusieurs éliminations d’un process de recrutement malmènent la confiance en soi du candidat, il peut finir par se faire des idées sur son profil, les autres candidats, les recruteurs… Des idées fausses.

Pour ce poste, l’entreprise voulait un Gen Y, je suis une X ; dans ce secteur, c’est sûr, il valait mieux être un homme pour obtenir le poste… J’ai maudit mon infortune, envié la chance des autres. Mes recalages à répétition m’ont fait mettre dans le même sac la crise, le piston, les logiciels qui recrutent à la place des recruteurs qui, eux, discriminent, tous, tout le monde le sait… J’allais en entretien un boulet au pied comme dans la tête : à quoi bon, ça ne marchera pas cette fois encore. Je n’étais plus à une croyance limitante près quand un recruteur suggéra de leur tailler un costard. « Il y a beaucoup trop de candidat qui versent dans le défaitisme, déplore Cyril Capel, cofondateur de CCLD Recrutement…

Retrouvez l’article complet sur http://www.monster.fr/

Ces actualités sont susceptibles de vous intéresser

Voir toutes les actualités et évènements