Comment faire bonne impression à un entretien ?

 

Être professionnel et positif… Pour un échange plus actif !


 

Soyez souriant et « pro » (tenue vestimentaire appropriée, poignée de main ferme, regard franc et direct, posture droite, style conversationnel et engageant…) dès votre arrivée ; vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire bonne impression.

 

Comment faire bonne impression à un entretien ?

 

Les études démontrent que 1/3 des dirigeants prennent leur décision de recrutement dans les 90 premières secondes de l’entretien. C’est donc la communication non verbale qui prend le pas sur les propos tenus, soignez du fait votre expression orale, vos gestes et votre attitude !

Montrez de l’intérêt pour le poste en vous projetant dans l’entreprise comme un futur collaborateur impliqué, enthousiaste et proactif ; n’ayez pas peur en ce sens d’être trop curieux sur les missions liées au poste, les évolutions proposées dans l’entreprise, les valeurs prônées par le Groupe, les parcours et personnalités du manager et/ou des personnes travaillant dans l’équipe que vous pourriez rejoindre… Et ne faites preuve d’aucun complexe d’infériorité pendant l’échange : si l’entreprise vous reçoit en entretien, c’est qu’elle a besoin de vous et de vos compétences !

Restez Vrai tout au long de la rencontre (n’oubliez pas que la confiance est à la base de toute relation humaine donc le mensonge est à proscrire…) et sachez parler avec sincérité aussi bien de vos atouts que de vos axes d’amélioration, des éléments sur lesquels vous saurez vous montrer adaptables pour intégrer l’entreprise et ceux qui ne seront pas négociables… Sans contrepartie !

Attention toutefois à ne pas vous concentrer uniquement sur ce que vous souhaitez, vous. Travailler durablement en entreprise c’est un peu comme un « bon » mariage, il faut savoir faire des compromis pour un échange gagnant dans le temps ! De la même manière, faites attention à ne passer pas trop de temps à exprimer de regrets liés à votre ancien emploi ou trop insister sur le fait que vous avez tourné la page car en insistant trop, vous pouvez donner l’impression que le deuil n’est pas encore consommé… Pour rester positif tout au long de l’entretien, rappelez-vous que les échecs n’existent pas dans l’activité commerciale ou managériale : soit nous réussissons, soit nous apprenons !