CCL'(i)D Candidats Articles et infos pouvant intéresser les candidats

Pourquoi l’herbe n’est pas plus verte ailleurs…

The « KCDV » : Pourquoi l'herbe n'est pas plus verte ailleurs...

The « KCVD » : Pourquoi l’herbe n’est pas plus verte ailleurs… – Par Cyril Capel

Cette semaine, une fois n’est pas coutume, une petite histoire – un peu « transformée » et tirée d’un conte Soufi – pleine de bon sens pour illustrer le titre de ce post 😉 !

Il était une fois un vieil homme assis à l’entrée d’une entreprise. Un étranger s’approche et lui demande : « je ne suis jamais venu dans cette société ; comment sont les gens qui travaillent ici ? ». Le vieil homme lui répond par une question : « comment étaient les gens dans l’entreprise d’où tu viens ? – Egoïstes et méchants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis parti », dit l’étranger. Le vieil homme reprend : « tu trouveras les mêmes ici. »

Un peu plus tard, un autre étranger s’approche et demande au vieil homme : « je viens d’arriver, dis-moi comment sont les gens qui travaillent dans cette entreprise ? ». Le vieil homme répond : « dis-moi, mon ami, comment étaient les gens dans la société d’où tu viens ? – Ils étaient bons et accueillants. J’y avais de nombreux amis. J’ai eu de la peine à les quitter. – Tu trouveras les mêmes ici », répond le vieil homme.

Lire la suite de l’article de Cyril Capel  sur linkedin.com/pulse/kcdv-pourquoi-lherbe-nest-pas-plus-verte-ailleurs-cyril-capel

Par

Lire la Suite

Au secours, c’est vendredi STRE[ize]SS !!

The « KCVD » : Au secours, c’est vendredi STRE[ize]SS !!

The « KCVD » : Au secours, c’est vendredi STRE[ize]SS !! – Par Cyril Capel

L’année 2017 est lancée ! Et comme chaque reprise, qui plus est en début d’année, les difficultés liées au quotidien et au surcroît d’activité s’accumulent, vous freinent, vous stressent… ?? PAS-DE-PANIQUE !! C’est normal… Et en même temps, il est important, en tant que collabor’acteur de reprendre les choses en mains, et ce, même si nous sommes un vendredi STRE[ize]SS ^^… Pourquoi ?

Parce que le stress nous fait perdre nos moyens, peut nous rendre malade et surtout nous… « abrutise » (perte de mémoire, d’intelligence de situation, de capacités de discernement…) !!

Lire la suite de l’article de Cyril Capel  sur linkedin.com/pulse/kcvd-au-secours-cest-vendredi-streizess-cyril-capel

Par

Lire la Suite

La compassion est une composante du leadership !

The « KCDV »: la compassion est une composante du leadership !

The « KCDV » : la compassion est une composante du leadership ! – Par Cyril Capel

Un candidat à qui j’expliquais la semaine dernière que notre client recherchait un leader et pas un manager m’a demandé de lui donner la différence que je faisais entre les deux. Comme il fonctionnait beaucoup en « images », j’ai voulu m’adapter à son mode de communication et j’ai donc décidé d’utiliser un personnage historique pour illustrer ce qu’est un leader selon moi.

Comme nous venons de célébrer il y a peu la mort de Nelson MANDELA et que Noël approche à grand pas, c’est ce « Sage bienveillant » (^_^) qui m’est venu en tête en premier et voilà ce que je lui ai dit.

Madiba possédait la quasi-totalité des attributs des plus grands leaders:

  1. il incarnait une cause / un combat,
  2. il était « éclairé » de l’intérieur (pour ne pas dire qu’il avait la FOI en ses idées et, avec elles, une capacité de conviction hors du commun…) et faisait passer le « courant » en étant sincèrement heureux et fier d’être avec son peuple… et à son service !

Lire la suite de l’article de Cyril Capel  sur linkedin.com/pulse/kcdv-la-compassion-est-une-composante-du-leadership-cyril-capel

Par

Lire la Suite

3 bonnes nouvelles pour les « Candid’Acteurs » !

The « KCDV »: 3 bonnes nouvelles pour les candidacteurs !

The « KCDV » : 3 bonnes nouvelles pour les candid’acteurs ! – Par Cyril Capel

Sur un marché de l’emploi atone, malgré les derniers chiffres du chômage plutôt encourageants, la fonction commerciale ne connait pas la crise. Mieux, elle s’ouvre de plus en plus, grâce aux nouvelles techniques de recrutement prédictif, à des profils atypiques ne disposant pas forcément des compétences techniques mais dotés des qualités et aptitudes adéquates. Comment fonctionnent ces techniques d’entretien permettant d’être recrutés même lorsque l’on n’est pas un « clone » ? Quel sont les « profils stars » recherchés ? Florilège de réponses dans l’article ci-après !

1) Les employeurs recherchent des personnalités !

La fonction commerciale a de très beaux jours devant elle. On estime qu’en France, 60 000 à 90 000 postes de commerciaux (cadres ou assimilés), dans à peu près tous les secteurs d’activité (services BtB et BtC, banque/assurance, immobilier, distribution, industrie, nouvelles technologies, conseil…), sont en permanence à pourvoir, et qu’au moins 20 000 postes chaque année ne trouvent pas preneurs. Les entreprises éprouvent en effet de réelles difficultés à attirer des candidats dans ces métiers et se confrontent à une pénurie de « cerveau d’œuvre ».

Lire la suite de l’article de Cyril Capel  sur linkedin.com/pulse/kcdv-3-bonnes-nouvelles-pour-les-candidacteurs-cyril-capel

Par

Lire la Suite

3 bonnes nouvelles pour les jeunes dans la Fonction Commerciale !

3 bonnes nouvelles pour les jeunes dans la Fonction Commerciale !

3 bonnes nouvelles pour les jeunes dans la Fonction Commerciale !Sur un marché de l’emploi atone, malgré les derniers chiffres du chômage plutôt encourageants, les fonctions commerciales ne connaissent pas la crise. Mieux, elles s’ouvrent de plus en plus, grâce aux nouvelles techniques de recrutement prédictif, à des profils jeunes ne disposant pas forcément des compétences techniques mais dotés des qualités et aptitudes adéquates.

Quelles sont les entreprises qui recrutent ? Comment fonctionnent ces entretiens permettant d’être recrutés même lorsque l’on manque d’expérience professionnelle ? Quel sont les « profils stars » recherchés ?

Florilège de réponses dans l’article ci-après !

Les employeurs recherchent des diplômés Bac+4/5 avec une 1ère expérience

La fonction commerciale a de très beaux jours devant elle. On estime qu’en France, 60 000 à 90 000 postes de commerciaux (cadres ou assimilés), dans à peu près tous les secteurs d’activité (services BtB et BtC, banque/assurance, immobilier, distribution, industrie, nouvelles technologies, conseil…), sont en permanence à pourvoir, et qu’au moins 20 000 postes chaque année ne trouvent pas preneurs. Les entreprises éprouvent en effet de réelles difficultés à attirer des candidats dans ces métiers et se confrontent à une pénurie de « cerveau d’œuvre ».

Le fait que seulement 12 % des jeunes issus d’école de commerce se dirigent vers des carrières commerciales est à cet égard tout à fait symptomatique, alors que les entreprises recherchent activement des profils toujours plus qualifiés, avec une prédilection pour les profils Bac +4/5, issus de formation en école supérieure, grandes écoles ou universités, et ayant une 1ère expérience (alternance, stage, job…) dans la vente. Qu’est-ce qui explique ce paradoxe ? L’image de la fonction commerciale reste trop souvent associée aux méthodes de « vente agressive » qui étaient pratiquées jusque dans les années 2000, avec l’objectif de vendre coûte que coûte en argumentant principalement sur les prix et en sollicitant les clients aux limites du harcèlement. Non seulement, ces stratégies se sont révélées contreproductives, mais elles ont largement contribué à entacher l’image des commerciaux assimilés à des « mercenaires », des « feignants ayant du bagout », ou pire, à des « abrutis accrochés à leur argumentaire de vente » !

Pourtant, les règles du jeu, notamment grâce à Internet et les réseaux sociaux, ont changé et, dans un contexte de chômage élevé, la fonction commerciale apparaît comme étant l’une des rares à offrir une employabilité rapide et durable aux Jeunes. Il suffit, pour s’en convaincre d’interroger les dirigeants de PME : deux sur trois répondent spontanément qu’ils recruteraient un commercial s’ils en rencontraient un « bon » dans les trois mois ! La question qui reste ouverte est : comment démontrer son talent commercial en entretien ?

Les meilleures techniques de recrutement de commerciaux favorisent l’égalité des chances donc… les jeunes !

La fonction commerciale est celle qui est la plus difficile à évaluer compte-tenu du fait qu’elle repose essentiellement sur des aptitudes et pas uniquement des compétences techniques. C’est pourquoi la méthode d’évaluation la plus pertinente pour cette typologie de postes est l’assessment center. Si elle peut être mise en œuvre pour tous types de recrutement, cette approche a un intérêt tout particulier auprès des candidats à des postes de commerciaux ou de managers, car elle permet d’analyser finement les qualités comportementales, relationnelles et situationnelles des individus.

L’assessment center vise à évaluer un candidat de façon globale et dans un temps limité en s’appuyant exclusivement sur ses compétences. Celui-ci est soumis, seul ou en groupe, à une batterie d’exercices destinés à détecter chez lui les compétences clé requises pour un poste donné : tests de personnalités, de logique, mises en situation, entretiens individuels ou collectifs. Le croisement des résultats conduit à retenir les profils les plus en adéquation avec les caractéristiques du poste.

Il s’agit actuellement du mode d’évaluation offrant la meilleure valeur prédictive aux recrutements : en effet, beaucoup plus qu’un entretien classique ou d’autres méthodes utilisées par les recruteurs, l’observation des comportements et les tests réalisés auprès d’un candidat au cours d’un assessment center permettent d’anticiper avec certitude les comportements que celui-ci adoptera dans son futur contexte professionnel. Et, comme seules les compétences requises pour le poste entrent en ligne de compte dans le choix du candidat, cela ouvre naturellement la porte à des profils dits « atypiques » dont les candidatures auraient pu être écartées dans le cadre d’un processus plus traditionnel : les jeunes ont donc toutes leurs chances de sortir du lot ! Quelles sont les compétences évaluées ?

Les entreprises recherchent des commerciaux « collabor’acteurs » ? R.E.S.P.E.C.T… Vous avez le profil 😉 !

La fonction commerciale s’est débarrassée ces dernières années du vendeur qui « mettait le pied dans la porte » et l’a remplacée par une personnalité à l’écoute de son client, douée d’empathie, capable de se remettre en question et qui s’attache à concevoir des offres adaptées. Le commercial est devenu l’ambassadeur de son entreprise et de ses valeurs, ainsi que le garant de sa réputation. En un mot, un : « collabor’acteur » ! Cette volonté d’inscrire la profession dans une démarche véritablement éthique se traduit au travers des 7 principales qualités que l’on recherche chez ce dernier.

  • Prouver son adaptabilité sociale et à réseauter – le collabor’acteur doit démontrer sa capacité à travailler en réseau avec bienveillance et à avoir du « leadership ».
  • Maitriser ses émotions « intra&inter » personnelles – l’objectif est de faire preuve d’intelligence émotionnelle, c’est-à-dire se montrer suffisamment empathique pour comprendre les besoins de l’autre et adapter son mode de communication et son attitude aux attentes de ses interlocuteurs.
  • Faire preuve d’intelligence situationnelle – c’est-à-dire appréhender la problématique client dans sa globalité, la contextualiser et adapter son comportement en se montrant agile face aux circonstances !
  • Se montrer pédagogue – Nous évoluons dans un monde où la communication prend de plus en plus d’importance. Toutes les entreprises recherchent du fait des personnes susceptibles de s’exprimer et d’agir avec clarté et bon sens.
  • Etre enthousiaste ! – Compte-tenu des difficultés économiques que vivent certains secteurs d’activité, les managers ont besoin de recruter des personnes résilientes, capables de rebondir face à une situation d’échec, de s’auto-motiver et influencer positivement les Autres !
  • Apporter des solutions « créatives » – Il ne s’agit pas de se montrer original à tous prix mais d’avoir la volonté de faire la différence en proposant des solutions ou des approches « out of the box » !
  • Rester transparent tout au long de l’échange – Le discours se doit d’être authentique, « vrai », la confiance naissant avec la « congruence » (cohérence entre ce que je dis, ce que je suis, ce que je fais, ce que je fais ressentir à l’autre).

Tous les ingrédients de ce cocktail « collabor’acteur » viennent former le mot R.E.S.P.E.C.T. (avec 3 formes d’intelligence – Relationnelle, Emotionnelle et Situationnelle – et 4 qualités – Pédagogie, Enthousiasme, Créativité, Transparence), acronyme qui ne doit ici rien au hasard. En effet, c’est grâce au respect de soi (« je postule là où je me sens bien ») et à celui envers les autres (réciprocité des engagements), que l’on s’oriente vers un recrutement « durable » !

La fonction commerciale a donc encore de belles années devant elle et, compte-tenu des changements actuels sur le métier, c’est sans doute le bon moment de l’intégrer, d’autant plus pour des jeunes en construction de carrière ! Et si vous pensez ne pas avoir le bon profil, relisez tout de même les éléments ci-dessus et dites-vous bien que le « commercial-collabor’acteur idéal » n’existe pas… et heureusement ! Ce métier est et restera le métier « anti-clone » par excellence : un métier d’échanges et de rencontres faisant de chaque journée des opportunités d’apprentissage !

Bien commercialement 😉 !

Cyril CAPEL
Directeur associé CCLD Recrutement
« Créer des rencontres qui créent de la réussite. Pour chaque business, pour chaque talent »

Par

Lire la Suite

« En vieillissant, on perd nos neurones, on est donc forcément moins performant ! »

TEDxParis 2012 - Pierre-Marie Lledo - La plasticité cérébrale ou la régénérescence du cerveau

Quand une croyance Dogmatique est aussi…

TEDxParis 2012 - Pierre-Marie Lledo - La plasticité cérébrale ou la régénérescence du cerveauCette Croyance est aussi bien Limitante que Dogmatique… dogmatique dans le sens où elle repose sur un « mythe » (déconstruit ces dernières années, voir la video ci-après pour confirmation…) et Limitante du fait que certaines personnes se cherchent / trouvent des excuses dans le cadre de difficultés d’apprentissage à partir d’un certain âge… ^_^

Or, les dernières découvertes en matière de neurosciences et de plasticité cérébrale démontrent bien notre capacité à apprendre tout au long de la vie ! Encore un préjugé très ancré pour lequel il aura fallu attendre les progrès de la science pour [enfin !] venir le déconstruire…

Limitante ?

Vous n’êtes pas convaincu ? Ecoutez la très bonne intervention de Pierre-Marie Lledo lors du TEDxTalks Paris 2012 qui nous incite à nous engager toujours plus dans ce que nous faisons car l’engagement nous tient en éveil et permet la création de nouveaux neurones en permanence !

NON, le cerveau n’est pas figé avant l’âge adulte et OUI notre potentiel peut évoluer à tout âge, à condition d’y mettre les moyens en temps, efforts et passion…

C’est une super nouvelle à partager çà 😉 !!!

Par

Lire la Suite

Le CV est mort… Vive le CV !!!

Le CV est mort… Vive le CV !!!

Oui, j’en suis convaincu, le CV, au moins sous sa forme actuelle, est en train de disparaitre…

Ouf ! diront certains qui, comme tant d’autres se sont retrouvés à un moment donné dans leur carrière face à la pression de la feuille blanche de ce document nommé CV (par crainte de ne pas savoir écrire correctement « curriculum vitae « !? ^_^) ; ce document dont on nous dit tout et son contraire sur internet : avec ou sans photo, sur une ou plusieurs pages, présenté par compétences ou par ordre anti chronologique, décrivant ou non ses loisirs, précisant son niveau de langue en courant ou bilingue selon telle ou telle règle plus ou moins « absurde »… bref… une bonne nouvelle 😉 !

Comment vont faire les recruteurs pour nous connaître sans CV ?

Le CV est mort… Vive le CV !!!Hop, hop, hop, pas si vite ! Les recruteurs auront toujours besoin de vous connaitre, vous et votre passé professionnel, vos formations, votre pratique des langues étrangères… mais tout simplement plus sous la forme d’un CV mais sous celle d’un profil professionnel tel que le proposent les Linkedin, Doyoubuzz ou autres Viadeo.

En effet, pourquoi à l’heure du digital et de l’information « totale et gratuite » sur internet, le recruteur serait le seul professionnel à conserver son fameux cv papier pour étudier votre profil ?! Le profil réseau social est tellement plus complet et séduisant ! Plus de format imposé, votre profil professionnel est totalement « customisable » et intéractif, mais également parfaitement factuel et ne laissant plus de doute quant à sa sincérité puisque public et renforcé par les recommandations de vos contacts et la mise en lumière de vos compétences.

Cette petite mort programmée est déjà en marche, appuyée par nombre d’entreprises et cabinets de recrutement qui incorporent à leur site carrière le désormais bien connu « apply with linkedin » permettant aux candidats de postuler en un clic à l’offre de leur choix. Cette fonctionnalité est en effet un accélérateur très puissant d’amélioration de l’« expérience candidats » en rendant l’acte de candidature beaucoup plus simple ! Et ce d’autant plus à l’heure ou le flux des connexions via les mobiles et tablettes vient de dépasser celui des connexions via PC… Comment poster un CV classique via son mobile ? Evidemment le cloud facilite l’hébergement en ligne des CV et leur accès et upload à distance, mais il est quand même beaucoup plus simple, d’autant plus sur mobile, d’entrer son login et son mot de passe linkedin et de cliquer sur… postuler !

Candidats et recruteurs, tous semblent d’accord pour privilégier cette nouvelle forme de CV, reste néanmoins que plus d’un candidat sur deux recrutés actuellement sur nos métiers (agents de maitrise et cadres des professions commerciales) n’ont pas de profil réseau social professionnel consultable en ligne… La transformation est en marche mais donc pas encore totale… toutefois, au rythme auquel évolue la technologie, gageons qu’il ne faudra plus très longtemps pour que la mort du CV soit déclarée et que la réalité me donne raison !

Par

Lire la Suite

« Les recruteurs ne recherchent que des clones, j’ai aucune chance… »

« Les recruteurs ne recherchent que des clones, j’ai aucune chance… »

Croyance limitante 6

« Les recruteurs ne recherchent que des clones, j’ai aucune chance… »CCLD Recrutement a créé son « SAV du recrutement » pour ses 10 ans en 2011. Je n’existais pas encore mais, comme vous allez le voir, les équipes luttaient déjà Contre les Croyances Limitantes et Dogmatiques !

5 ans se sont écoulés et pourtant de nombreuses personnes continuent à rechercher leur « clone » lorsqu’elles recrutent ! On sait pourtant aujourd’hui qu’une équipe qui performe est une équipe composée de profils variés et diversifés ! Je suis convaincu par ailleurs de mon côté par l’adage suivant : « contre le chômage, halte au clonage ! » ^_^

Vous souhaitez participer à un vaste mouvement participant à limiter cette pratique et éviter que la « Guerre des Clones » n’ait lieu ? C’est simple, écouter le conseil de mon ami Yoda : « contre le clonage, cette video je partage » !!

Par

Lire la Suite

« Un chômeur est moins performant qu’une personne qui travaille ? »

« Un chômeur est forcément moins performant qu’une personne qui travaille… »

Croyance dogmatique n°7

« Un chômeur est forcément moins performant qu’une personne qui travaille… »Quand les équipes de CCLD, via leur « SAV du Recrutement », s’attaquent à cette croyance dogmatique qui consiste à penser qu’un chômeur est moins « bankable »… ah non « recruitable » 🙂 qu’une personne en poste, çà donne la video qui suit : « Chercher un emploi, un frein à l’emploi ?! ».

Vous souhaitez aussi « casssssseeeeer » ce préjugé ?! ^_^ PAR-TA-GEZ 😉 !!

Par

Lire la Suite

« Une prise de référence permet toujours de valider ses impressions suite à un entretien »

« Une prise de référence permet toujours de valider ses impressions suite à un entretien »

Croyance dogmatique n°6

« Une prise de référence permet toujours de valider ses impressions suite à un entretien »La Video qui suit a été filmée en 2011 pour les 10 ans de CCLD Recrutement ! 5 ans ont passé et pourtant, les pratiques de certains cabinets et/ou recruteurs n’ont pas beaucoup évolué au niveau des prises de références professionnelles, qui n’ont de professionnelles… que le nom !

De nombreuses personnes n’ont malheureusement pas (ou plus !) la curiosité de creuser véritablement leurs questions et se bornent à admettre des informations / données implicites (« enfin, vous voyez ce que je veux dire… » 😉 !!).

Alors, si Speed’Recrut a su capter votre attention, partagez sans modération… Enjoy ^_^

Par

Lire la Suite

× Close