Se protèger du stress & réussir

Se protèger du stress & réussir

Par #MardiConseil

Les leviers de motivation pour se protèger du stress & réussir

J’ai eu la chance de participer à une conférence du Dr Philippe RODET, auteur de « Se protéger du stress & réussir : 7 leviers de motivation » et il m’a dédicacé son livre qui est top au passage, je vous le recommande !

Quels ont été les messages clés abordés lors de la présentation ? Philippe RODET : « J’ai commencé par décrire les mécanismes du stress. Nous subissons chaque jour en moyenne plus de 50 sources de stress, alors que notre organisme peut en supporter 5 à 7 par semaine. Parallèlement les facteurs de protection au stress se sont effondrés, notamment le lien social et le sens. Le stress nous pose problème car il y a trop de sources et pas assez de facteurs de protection !

 

Dans un deuxième temps, j’ai abordé les moyens de reconnaître un niveau de stress important. Il s’agit de signes physiques (tensions musculaires, maux de tête, fatigue, troubles du sommeil ou de l’appétit…) de signes intellectuels (difficultés de concentration, de mémorisation, de décision…), de  signes émotionnels (irritabilité, anxiété, tristesse, changements d’humeur…), de signes comportementaux (comportements addictifs comme le tabac, alcool…, tendance à l’isolement, à la précipitation, au désinvestissement…).

J’ai ensuite évoqué les moyens de se protéger du stress, au niveau individuel comme au niveau collectif. Pour se protéger soi-même j’ai indiqué trois leviers :

  • Tout d’abord l’activité physique. Actuellement, il y a des travaux de recherches au Canada pour mesurer l’influence de l’activité physique sur le bien-être mental. On se rend compte que l’activité physique est aussi efficace que des antidépresseurs pour traiter une dépression modérée. En ce qui concerne le stress, l’activité physique permet notamment de « consommer » les hormones libérées en excès,
  • Ensuite il faut apprendre à faire la part des choses. L’être humain retient mieux ce qui va mal que ce qui va bien ! Le soir, on peut noter sur une feuille que l’on aura préalablement divisée en deux verticalement, la liste des choses qui se sont mal passées et celles qui ont été positives. Dans cette dernière, on sélectionne trois événements et on se force d’y penser en se couchant. En le faisant régulièrement, on est plus serein dans les trois semaines,
  • Enfin, on peut aussi s’engager dans une cause d’intérêt général. Les personnes les plus engagées sont moins touchées par le stress, c’est ce que Hans Selye appelle « l’altruisme égoïste ».

Plusieurs leviers sont également à notre disposition pour protéger les autres du stress, en voici quatre :

  1. Renforcer la motivation en cultivant le sens. Le sens permet à la fois de vivre mieux le travail et est efficace sur le stress. Le professeur Davezies, professeur de médecine du travail à Lyon, a montré l’influence bénéfique du sens sur le stress car il aide à prendre conscience de l’utilité de son activité,
  2. Le défaut d’encouragements selon une étude canadienne augmente de 32% le niveau de stress chez l’homme et de 44% chez la femme. Les encouragements augmentent le sentiment d’efficacité personnelle, en conséquence la persévérance et donc la réussite,
  3. En reconnaissant ses erreurs, on  favorise la réconciliation, ce qui a pour effet de diminuer la frustration. C’est un élément clé pour favoriser la cohésion. Beaucoup d’études à l’étranger sont menées actuellement sur la reconnaissance des erreurs car c’est une des clés de la cohésion des équipes,
  4. Fixer les objectifs au bon niveau avec des objectifs intermédiaires. Les travaux de Mihaly Csikszentmihalyi, un psychologue d’origine hongroise, ont montré que les objectifs fixés trop au-dessus des capacités du collaborateur, génèrent un stress important. A l’opposé, fixés en dessous, cela génère de l’ennui. Fixés juste au-dessus, le collaborateur sera très concentré et efficace, prendra conscience qu’il progresse et est utile, ce qui le protégera des effets du stress. Pour définir correctement un objectif par rapport au niveau de compétence, il faut répondre à deux questions :
    – sur une échelle allant de 1 à 10, à quel niveau se situe le plaisir éprouvé au travail ?
    – sur une échelle allant de 1 à 10, à quel niveau se situe le stress éprouvé au travail ?
    Le rapport plaisir sur stress doit supérieur ou égal à 1 !

Encore merci pour ce feedback du Dr Philippe RODET ! Et vous êtes-vous sujet au stress avant un entretien ? Comment faites-vous pour surmonter vos angoisses ?

***********************************************************************************

Découvrez le Recrutement Augmenté

Vous avez envie d’en savoir plus sur nos prestations ? Rendez-vous sur notre site et découvrez nos solutions :
Acquisition de talents commerciaux,
Evaluation de talents commerciaux,
Rétention de talents commerciaux.

Recrutement Augmenté

Last modified: 17 décembre 2018

2 Responses to " Se protèger du stress & réussir "

  1. Très bel exemple de ce livre, à acheter et à lire sans modération.

  2. MyCCLD dit :

    Oui effectivement il est très instructif… Nous allons essayer de vous proposer plus d’ouvrages à découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + seize =

× Close