Recrutement prédictif : qu’attend-on pour généraliser l’assessment center pour sélectionner les meilleurs commerciaux ?

Recrutement prédictif : qu’attend-on pour généraliser l’assessment center pour sélectionner les meilleurs commerciaux ?

En recourant beaucoup plus largement à l’assessment center, une méthode d’évaluation centrée sur la détection des compétences comportementales, les entreprises effectueraient enfin des recrutements prédictifs, leur permettant ainsi d’embaucher et fidéliser des commerciaux répondant à leurs attentes.

Reconnu scientifiquement comme étant la méthode de recrutement la plus fiable du marché, l’assessment center constitue aussi le meilleur moyen de changer en profondeur le regard des managers opérationnels sur les critères d’évaluation des candidats.

Quels que soient la conjoncture et leur secteur d’activité, les entreprises peinent à recruter des commerciaux ou subissent un turn-over important. Ce handicap est d’autant plus lourd dans un environnement fortement compétitif.

Continue Reading

Par

Lire la Suite

« Les recruteurs ne recherchent que des clones, j’ai aucune chance… »

« Les recruteurs ne recherchent que des clones, j’ai aucune chance… »

CCLD Recrutement a créé son « SAV du recrutement » pour ses 10 ans en 2011. Le blog n’existait pas encore mais, comme vous allez le voir, les équipes luttaient déjà contre les préjugés !

7 ans se sont écoulés et pourtant de nombreuses personnes continuent à rechercher leur « clone » lorsqu’elles recrutent ! On sait pourtant aujourd’hui qu’une équipe qui performe est une équipe composée de profils variés et diversifés ! Je suis convaincu par ailleurs de mon côté par l’adage suivant : « contre le chômage, halte au clonage ! » ^_^

Continue Reading

Par

Lire la Suite

Virginie Deshors chargée de recouvrement chez CCLD

Virginie Deshors chargée de recouvrement chez CCLD

Chez CCLD Recrutement le #Lundi c’est #happy … Qu’en pensent nos #collaboracteurs ? ^_^

Retrouvez aujourd’hui l’interview de Virginie Deshors chargée de recouvrement chez CCLD : « Chez CCLD nous parlons de #collaboracteur car nous sommes toutes et tous maîtres du poste que nous occupons avec une grande autonomie sur les différentes missions de notre périmètre et sommes au final acteurs de notre vie dans l’entreprise ».
Continue Reading

Par

Lire la Suite

« L’avenir appartient à ceux qui… le préparent ! » – Ah bon ;-) ?!

« L’avenir appartient à ceux qui… le préparent ! » - Ah bon ;-) ?!

Tout le monde sait qu’il faut préparer ses RDV d’affaires, ses entretiens annuels d’évaluation ou encore… sa stratégie d’entreprise n’est-ce pas ? Malgré tout, peu d’entre nous le font de manière suffisamment structurée en prenant le temps de synthétiser ses idées et de les confronter, soit à des proches ou des conseils (en mode « effet miroir »), soit à soi-même (en mode « dialogue intérieur »), soit devant une caméra (en mode « auto-coaching » 😉 !).

Continue Reading

Par

Lire la Suite

« L’objectif des recruteurs en entretien ? DESTABILISER TOUS les candidats ! »

« L’objectif des recruteurs en entretien ? DESTABILISER TOUS les candidats ! »

Imaginer que les recruteurs sont des « sadiques » prenant plaisir uniquement lorsqu’ils provoquent des émotions négatives aux candidats est une croyance malheureusement répandue… Et pour cause, il y a quelques années, il est possible que certains recruteurs aient confondu entretien de recrutement avec « INTERROGATOIRE MUSCLE » ? Fort heureusement, de nombreuses personnes des RH se sont élevées contre ce mode d’échange privilégiant la bienveillance dans leur approche !

Vous avez du mal à le croire ? Je vous invite dans ce cas à lire ou à relire le livre de Thomas VILCOT (Responsable recrutement Casino) – Le recrutement responsable. Le livre, qui commence par une citation de mère Teresa donnant bien le ton

« Hier n’est plus, demain n’est pas encore. Nous avons aujourd’hui. Commençons ! »

est écrit autour de 4 grandes parties :

Continue Reading

Par

Lire la Suite

Laura Robinet, Chargée de recherches chez CCLD Recrutement

Laura Robinet, Chargée de recherches chez CCLD Recrutement

Chez CCLD Recrutement le #Lundi c’est #happy … Qu’en pensent nos #collaboracteurs ? ^_^

Retrouvez aujourd’hui l’interview de Laura Robinet, Chargée de recherches chez CCLD :

« Ce qui me rend #happy c’est que CCLD met en place un vrai parcours de formation pour les nouveaux arrivants ».

Continue Reading

Par

Lire la Suite

« J’ai peur de ne pas réussir… »

« J’ai peur de ne pas réussir… »

La crainte d’échouer est une des premières causes de… l’échec 😉 ! Il est pourtant important de se rappeler qu’avant de réussir, toutes les personnes qui ont connu le succès ont dû affronter des situations d’échec d’où la fameuse citation « apprendre à échouer ou échouer à apprendre ! ». Pourquoi certaines personnes semblent posséder plus de résilience que les autres ? Comment font-elles pour surmonter leurs difficultés ?

Les travaux sur l’importance de l’autoestime dans les périodes difficiles ne manquent pas. Mais le psychologue Mark Leary a récemment montré que, dans ces moments-là, l’autocompassion était encore plus utile que l’autoestime.

Selon lui,

« l’autocompassion nous aide à ne pas rajouter une strate d’auto-incrimination par-dessus les tracas dont nous sommes déjà affligés. Si nous apprenons seulement à être mieux dans notre tête, mais en continuant à nous autoflageller quand nous échouons ou quand nous nous trompons, nous ne pourrons pas faire face à la détresse sans nous mettre aussitôt sur la défensive »

Continue Reading

Par

Lire la Suite

Alexia Fretay Consultante Experte en recrutement chez CCLD

Alexia Fretay Consultante Experte en recrutement chez CCLD

Chez CCLD Recrutement le #Lundi c’est #happy … Qu’en pensent nos #collaboracteurs ? ^_^

Retrouvez aujourd’hui l’interview de Alexia Fretay Consultante Experte en recrutement chez CCLD :

« Ce qui me rend happy c’est la variété des missions, le fait de gérer cette dernières de A à Z en passant par le coaching candidat et l’approche conseil auprès des clients ».

Continue Reading

Par

Lire la Suite

Le turnover des commerciaux

Le turn over des commerciaux

« Il était une fois…

Il était une fois un pays au marché de l’Emploi-Commerciaux bien étrange… Le Pôle Emploi de ce pays diffusait 60 000 offres chaque année pour des Commerciaux, mais ne comptabilisait que 40 000 embauches ?

Oui, oui, incroyable conte me direz-vous, mais vous lisez bien, 20 000 postes par an de commerciaux ne trouvaient pas preneurs rien qu’au Pôle Emploi !

Le commercial était donc une denrée précieuse et très rare, très difficile à débusquer ?!

Pourtant, dans ce même marché de l’emploi, 96 % des commerciaux B to B déclaraient avoir leur CV en ligne ?

Et, pour finir de dépeindre ce marché de l’emploi surprenant, la durée moyenne de présence d’un commercial dans une entreprise était de 43 mois, mais elle n’était que de 23 mois pour un junior. Ces juniors étaient chaque année plus nombreux dans les rangs des forces de vente et abaissaient donc cette « durée de vie » moyenne en entreprise… »

Continue Reading

Par

Lire la Suite

Lutter contre ses croyances limitantes… Grâce à la thérapie cognitive !

Lutter contre ses croyances limitantes… Grâce à la thérapie cognitive !

Cet article est basé sur le Livre de Tal Ben-Shahar – Apprendre à être heureux !

Thérapie cognitive ?

La thérapie cognitive pose comme postulat de base que nous réagissons à notre interprétation des événements plutôt qu’aux évènements proprement dits. Ce qui explique que le même facteur déclenchant provoque des réponses radicalement différentes selon les personnes. Un évènement conduit à une pensée (ou interprétation) qui, à son tour, suscite une émotion. Je vois un bébé (évènement), je constate qu’il s’agit de mon enfant (pensée), et je ressens de l’amour (émotion). Je vois l’assistance qui attend que je commence ma conférence (évènement), je l’interprète comme potentiellement dangereuse (pensée), et je ressens de l’angoisse (émotion).

Le but de la thérapie cognitive est de restaurer chez le sujet une perception réaliste de son environnement en le délivrant de ses raisonnements fallacieux. Désormais, quand on prend conscience du caractère irrationnel de telle ou telle notion (donc de sa déformation cognitive), on se met à voir l’évènement sous un autre angle, et, par conséquent, on le ressent différemment. Par exemple, si je suis paralysé par l’angoisse avant un entretien d’embauche, je peux évaluer la pensée qui la déclenche (« si je ne suis pas pris, tout est fini, je ne retrouverai jamais de travail… ») et réinterpréter l’évènement en récusant mon évaluation fallacieuse et en la remplaçant par une évaluation rationnelle (« certes, j’ai besoin de cet emploi, mais il en existe d’autres aussi intéressants ailleurs »).

Cette distorsion fait naitre en nous une crainte de l’échec si grande qu’elle en devient maladive. Mais la réflexion rationnelle recadre la situation et la met en perspective.

Continue Reading

Par

Lire la Suite

× Close