Démarquez-vous !

Partager cette page :
Il est devenu aujourd’hui indispensable, lorsque l’on est en recherche d’emploi, d’avoir une présence en ligne sur les jobboards et les réseaux sociaux. Si l’on est visible, on se donne en effet la possibilité d’être « chassé ». La difficulté réside cependant dans une bonne utilisation des outils du web, que l’on pourrait résumer dans la formule « COUIC » !

Le « COUIC » c’est quoi ?

  • Construire votre identité numérique


Il s’agit de mettre en place votre stratégie de communication on line. Qui êtes-vous ? Qu’avez-vous fait ? Où voulez-vous aller ? Quelles sont vos valeurs ? Vos objectifs ? Vos savoir-faire ? Vos sources de motivation ? Qu’est-ce qui peut, dans vos expériences, « accrocher » un recruteur ?

Avant de vous précipiter sur le Net et de simplement mettre à jour votre CV, répondez à toutes ces questions en trouvant les mots justes et les bons titres lorsque vous présentez des informations sur vous ou votre parcours. N’oubliez pas en effet que nous sommes rentrés dans une ère de communication très ciblée et qu’un recruteur vous trouvera sûrement en tapant le bon mot clef sur un moteur de recherche !

  • Organiser / Optimiser votre présence sur les différents réseaux


Vous devez être présent-e sur des supports que vous maitrisez et vous assurer que vous y apportez des informations structurées, vérifiables et surtout cohérentes d’un support à l’autre, le but n’étant pas de déformer la réalité, mais bien d’éviter des faux pas et de mettre en avant vos atouts et valeurs ajoutées. L’approche la plus simple pour débuter est de mettre son CV à jour. Vous vous devez d’avoir une présence sur des cvthèques classiques (Monster, CVaden, Regionsjob, Apec…), sur un ou des réseaux professionnels (Viadeo, LinkedIn…) et pourquoi pas déposer votre CV intéractif sur doyoubuzz ou sur une plate-forme de CV-vidéo…

La présence sur des réseaux plus personnels tels que facebook n’est pas obligatoire voire, si elle n’est pas maitrisée, peut nuire à votre image professionnelle… La deuxième étape consiste à passer en mode veille : savoir s’informer, via les RSS, les blogs, en d’autres termes, utiliser les outils offerts par le web 2.0 et ensuite vient l’idée de prise de parole…

  • Utiliser votre expertise afin de vous démarquer et vous faire remarquer !


Une fois que l’on s’est positionné sur le marché et que l’on a analysé les forces en présence, il est plus facile d’apprécier la contribution que l’on peut apporter. N’hésitez donc pas à participer à des débats, à « twitter » et/ou à poster des infos/expériences sur des communautés d’intérêt.

Le principe du Web 2.0 étant l’échange, plus vous apporterez des éléments intéressants aux autres internautes, plus vous obtiendrez des opportunités en retour… Vous pouvez également choisir de bloguer sous votre marque personnelle afin d’asseoir votre présence en ligne notamment grâce au référencement naturel des blogs mais il est bon de savoir que tenir un blog à jour est un « vrai » travail… En cela, Twitter est devenu un moyen plus simple, plus rapide et moins engageant que de longs billets…

  • Inviter votre réseau et les contacts de vos contacts !


Vous avez du savoir-faire ? Faites-le savoir ! Soyez audacieux-se et entreprenant-e. N’hésitez pas à prendre contact directement avec vos interlocuteurs ou à utiliser votre réseau pour vous aider…

  • Contrôler votre image


Même si certains recruteurs tels que les membres d’ACE s’engagent sur des bonnes pratiques dans l’utilisation des réseaux sociaux, il ne faut pas être dupe sur l’utilisation que toutes les entreprises peuvent en faire ! Google est le premier site sur lesquels les recruteurs peuvent se connecter pour trouver des informations sur vous en tapant votre « prénom nom ».

Créez-vous donc un flux RSS et vérifiez régulièrement les nouvelles informations vous concernant !