Accueil Actualités En quoi l’essor des réseaux de petites et moyennes surfaces change-t-il la donne du marché de l’emploi dans la distribution ?

En quoi l’essor des réseaux de petites et moyennes surfaces change-t-il la donne du marché de l’emploi dans la distribution ?

Partager cette page :
191010
En quoi l'essor des réseaux de petites et moyennes surfaces change-t-il la donne du marché de l'emploi dans la distribution ?

Le paysage de la distribution en France a considérablement évolué ces dernières années. Il n’y a encore pas si longtemps, il n’existait peu ou prou que deux catégories d’acteurs sur le marché : les petits commerces indépendants et les hypermarchés, que l’on pouvait respectivement comparer à des TPE et à des grandes entreprises.

Le développement des  enseignes de petites et moyennes surfaces a vu apparaître des structures de taille intermédiaire, comparables à des PME. Tout en faisant souvent partie d’un un réseau, celles-ci s’apparentent au commerce de proximité en devant notamment s’adapter à leur environnement local. Nettement plus petites que les hypermarchés, elles emploient toutefois un nombre de collaborateurs supérieur aux commerces indépendants traditionnels. Ces changements ont généré de nouvelles opportunités dans les métiers de la distribution, en particulier dans les fonctions de management opérationnel. En effet, l’essor des réseaux de petites et moyennes surfaces a permis de créer de nouvelles fonctions de manager, dont la plus emblématique est celle de directeur de magasin h/f.

Alors que la progression de carrière d’un manager en hypermarché demeure assez « lente », du fait d’une hiérarchie importante,  devenir directeur de magasin est pour Cyril Capel, directeur associé de CCLD Recrutement,   un excellent moyen d’accéder rapidement à un poste à responsabilités. « Ces profils d’un nouveau genre cumulent des compétences *très polyvalentes, souligne Cyril Capel  : on exige d’eux d’être tout à la fois de bons commerciaux, de bons gestionnaires et de bons managers. Autonomes sans être indépendants, ils doivent être en capacité d’endosser un grand nombre de responsabilités tout en adhérant aux règles et procédures de l’enseigne. »

Pour accompagner le développement très rapide de leur réseau, (par exemple, Leader Price prévoit de doubler son parc de magasins d’ici 2012) les besoins de recrutement de ces enseignes sont particulièrement forts. De nombreux postes de directeurs de magasins, mais également de directeurs adjoints, de responsables de rayon, sont régulièrement à pourvoir.« Preuve s’il en est que la fonction de directeur de magasin a le vent en poupe, conclue Cyril Capel, les enseignes se mobilisent toutes pour attirer et fidéliser les meilleurs d’entre eux : elles allouent ainsi d’importants  moyens à leur marketing RH et offrent à leurs collaborateurs d’intéressantes opportunités d’évolution professionnelle (formation, mobilité interne …) !