Accueil Actualités CCLD Recrutement renforce son leadership dans le secteur de la distribution

CCLD Recrutement renforce son leadership dans le secteur de la distribution

Partager cette page :
150110
CCLD Recrutement renforce son leadership dans le secteur de la distribution

3 enseignes majeures viennent de confier à CCLD Recrutement le recrutement de leurs collaborateurs pour des postes de middle manager : l’enseigne NOZ, spécialisée dans l’achat et l’écoulement de surstocks et invendus, GBH, groupe de distribution implanté dans les DOMTOM et le réseau de stations services Agip.
Ces nouvelles collaborations représentent un volume total de près de 50 recrutements annuels supplémentaires pour CCLD Recrutement.

NOZ compte actuellement plus de 170 magasins en France et recrute environ 300 cadres par an.
L’enseigne a confié à CCLD Recrutement la recherche et la sélection de responsables de magasins, chefs de produits, responsables régionaux, acheteurs, chefs de marchés et decomptes clés nationaux, afin de réaliser une trentaine de recrutements dans l’année.

CCLD Recrutement accompagne également le développement du Groupe Bernard Hayot,acteur majeur de la grande distribution (alimentaire et non-alimentaire) et de la distribution automobile implanté principalement dans les Antilles, en Nouvelle Calédonie et dans l’Ile de la Réunion.
CCLD Recrutement va assurer pour le groupe le recrutement d’environ 5 personnes par an, à des postes de directeurs de magasins, chefs de département et managers.

ENI SPA, propriétaire du réseau des stations service AGIP (200 en France), a confié à CCLD Recrutement le recrutement d’environ 10 exploitants de station service par an.
Ces nouvelles collaborations viennent alimenter les objectifs de croissance de CCLD Recrutement pour 2010.
Le cabinet, épargné par la crise en 2009, principalement grâce à son positionnement de spécialiste des fonctions commerciales/marketing et des métiers de la distribution, prévoit de réaliser cette année un chiffre d’affaires de 1,8 million d’euros et de franchir le cap des 2 millions d’euros en 2011.